Mercredi 25 juillet 2018

Croix, calvaires, chapelles : Paschale Gaultier expose à Kergrist (Le Faouet, 22) Enregistrer au format PDF

0 vote

Jusqu’au dimanche 26 août, Paschale Gaultier, artiste peintre et photographe, propose à la chapelle Notre-Dame de Kergrist (Le Faouet, 22) une exposition à la fois picturale et spirituelle d’une quarantaine d’œuvres. En prime, l’accueillante chapelle offre ses propres richesses historiques et architecturales ;

Des photos retravaillées

Au départ, il y a des photos. P. Gaultier a « tiré le portrait » de calvaires anciens, parfois monumentaux comme celui de Pleyben (29), parfois plus modestes à l’instar de ceux qui jalonnent nos campagnes. Elle isole un détail, ou encore inclut la chapelle attenante. C’est ensuite que commence le travail de création.

L’artiste, qui conservait des quantités de photos et de tableaux, a pensé à les combiner, à les allier. Elle découpe des contours, incruste l’image de la pierre dans un tableau où interviennent la peinture, le collage, établissant par exemple un lien symbolique entre un calvaire et un tissu brodé de type bigouden (morceau de costume, ou de bannière ?).

Cela donne des tableaux qui semblent issus d’un rêve. Une autre façon de voir les choses…

L'affiche de l'exposition
L’affiche de l’exposition

Kergrist : l’ancienne chapelle (XVe-XVIe siècle) des seigneurs de Coëtmen

Le Faouet (22) : chapelle et calvaire de Kergrist
Le Faouet (22) : chapelle et calvaire de Kergrist

L’exposition se tient jusqu’au 26 août dans la jolie chapelle de Kergrist en Le Faouet (22), et l’on y est accueilli par des paroissiennes conscientes de la valeur de leur patrimoine, qu’elles entretiennent avec tout un comité. Qui dira ce que notre région doit à ces bénévoles ? On peut en tout cas les remercier pour l’ouverture de la chapelle, alors que tant d’autres restent désespérément closes. La chapelle fut restaurée en 1976, par la municipalité sous l’égide des Beaux-Arts. Dans son enclos, un calvaire du XVIe siècle.

Ce même comité a réalisé des panneaux sur des aspects historiques, telle l’épopée des 9 frères Charles revenus indemnes de la guerre 14-18. Statues et bannières complètent la visite. Il faut encore ajouter que l’un des atouts de la chapelle de Kergrist réside dans ses belles sablières du XVIe siècle qui donnent un aperçu (non dénué d’humour) de l’art des imagiers bretons d’autrefois.

Merci à toutes et à tous de donner vie à ces vieilles pierres, qui n’ont pas oublié la foi de nos ancêtres.

Le Faouet (22), chapelle Notre Dame de Kergrist, ouverte tous les jours (sauf le jeudi) de 14 h à 18 h – Visite gratuite.

Notre Dame de Kergrist / Itron Varia Gergrist
Notre Dame de Kergrist / Itron Varia Gergrist
Détail de sablière (1)
Détail de sablière (1)
Détail de sablière (2)
Détail de sablière (2)
Détail de sablière (3)
Détail de sablière (3)