Patrimoine

La basilique Notre-Dame de Bon-Secours à Guingamp

vendredi 11 octobre 2013
par  Paroisse de Guingamp
popularité : 9%

L’église Notre-Dame est le monument religieux le plus important de la ville : c’est, depuis le XIe siècle, l’église paroissiale de Guingamp intra-muros ; les autres : St-Sauveur, la Trinité, St-Michel, aujourd’hui disparues, n’étaient que les églises des faubourgs.
Basilique ND de Bon Secours de Guingamp vue du sud -  voir en grand cette image

 Sa construction s’échelonne sur plusieurs siècles

Vue du nord, la flèche et la Tour de l'Horloge ; -  voir en grand cette image
Vue du nord, la flèche et la Tour de l’Horloge ;
  • aux XIe-XIIe siècles : une église romane dédiée à Saint Marie, dont il ne subsiste que les arcades du transept enchâssées dans un appareil plus récent.
  • aux XIIIe-XIVe : une église gothique comprenant deux tours à l’ouest, un ensemble de 5 nefs se terminant à l’est par un chevet plat, 4 porches et surmontée d’une tour carrée supportant une flèche polygonale au-dessus de la croisée du transept.
    Au sud, la Tour plate et la Flèche de 57 m. -  voir en grand cette image
    Au sud, la Tour plate et la Flèche de 57 m.
  • à la fin du XVe siècle : le chevet plat est remplacé par une abside polygonale de style flamboyant.
    Gargouilles du côté nord (Rue Notre-Dame) -  voir en grand cette image
    Gargouilles du côté nord (Rue Notre-Dame)
  • au XVIe siècle (1535) : la partie sud-ouest s’étant effondrée, elle est reconstruite selon un style nouveau caractérisé par une originale décoration Renaissance.
    info document -  voir en grand cette image

    Les aménagements ultérieurs n’ont que peu modifié l’ensemble architectural, une restauration intérieure importante a été entreprise au milieu du XIXe siècle : voûtes, autels, vitraux…

    Vue du nord depuis la fontaine La Plommée -  voir en grand cette image
    Vue du nord depuis la fontaine La Plommée

 Visite extérieure

La basilique vue des hauteurs de Castel-Pic -  voir en grand cette image
La basilique vue des hauteurs de Castel-Pic

Porche Notre-Dame :

(par la rue Notre-Dame, au nord)
Le pavement dessine un labyrinthe circulaire (1854) .

Labyrinthe du porche nord -  voir en grand cette image
Labyrinthe du porche nord

Au-dessus du petit autel, la statue de Notre-Dame de Bon-Secours (dite Vierge Noire), vénérée depuis plusieurs siècles.

La Vierge noire (porche nord) -  voir en grand cette image
La Vierge noire (porche nord)

.

Le Baphomet (porche nord) -  voir en grand cette image
Le Baphomet (porche nord)

Les statues des apôtres sont du XIXe (Ogée).

Le pardon se déroule, tous les ans, au début de juillet et se caractérise, le samedi soir, par une messe suivie d’une procession aux flambeaux et de feux de joie sur la place du Centre.
Au-dessus de la rue Notre-Dame, l’église dresse une façade austère, surmontée de pignons multiples, de pittoresques gargouilles de part et d’autre du porche Sainte-Jeanne.
À l’est, au-delà de la sacristie, le chevet polygonal étale ses verrières sous ses arcs-boutants extérieurs et ses balustrades.

Façades sud et ouest

Sur la façade sud, se juxtaposent d’est en ouest :

  • l’abside du XVe.
  • la construction du XIVe avec la porte au Duc sous sa verrière rayonnante. Elle est dominée par la flèche et quatre clochetons.
  • la partie reconstruite au XVIe : décoration Renaissance, fenêtres de la salle haute, tour des cloches flanquée de gargouilles en forme de fûts de canons, cadran solaire.

La façade ouest est remarquable par le portail qui s’ouvre entre la tour du XVIe et celle du XIIIe. La décoration, très fouillée, associe les motifs religieux (statuettes des apôtres) et profanes : feuillages, amours, bustes portant costumes du XVIe, antiques.

Portail Ouest (style Renaissance) -  voir en grand cette image
Portail Ouest (style Renaissance)

 Visite intérieure

Entrer par le portail ouest, prendre à gauche (côté nord) :

  • base de la tour du XIIIe, fenêtre à lancette.
  • souvenir de l’érection en basilique (1899), armoiries, évocation de la Frérie Blanche (triple cordelette nouée).
  • dans le bas-côté nord  : armoire à reliquaires du XVIIIe.
  • vitrail du couronnement de Notre-Dame (1857).
  • au-dessus du porche Ste-Jeanne : vitrail du XIXe retraçant la vie de Françoise d’Amboise, comtesse de Guingamp, duchesse de Bretagne au XVe siècle.
  • le transept est peu apparent du fait de l’existence de 5 nefs (remarquer en passant les arcades romanes de la croisée).
  • autel des morts en kersanton (XIXe), sous une statue moderne de Ste Anne.
    Dans le chœur, où l’ancien maître-autel du XVIIIe a été déposé, voir les arcs-boutants intérieurs
    Les grotesques autour du chœur -  voir en grand cette image
    Les grotesques autour du chœur

    .

Au fond de l’abside, très beau groupe de l’Annonciation.

Dans l'abside, l'Annonciation : la Vierge et l'ange Gabriel. -  voir en grand cette image
Dans l’abside, l’Annonciation : la Vierge et l’ange Gabriel.

Fragments d’un ancien retable de la Passion de Jésus et une cloche du XVe siècle.

Bas-relief de la Passion -  voir en grand cette image
Bas-relief de la Passion

Ici tous les vitraux sont de la seconde moitié du XIXe (armoiries des donateurs).

 Sur le côté sud

 :

Vue du bas-côté sud -  voir en grand cette image
Vue du bas-côté sud

- Enfeu de Roland de Coatgoureden, sénéchal du duc Charles de Blois (XIVe)

Enfeu de Coatgoureden -  voir en grand cette image
Enfeu de Coatgoureden
  • Mémorial des morts de la guerre 1914-1918.
  • Porte au duc : l’église est proche du château, résidence ducale.
  • Enfeu de Mgr Morel, évêque de Tréguier (fin XIVe).
  • Statue ancienne de St Jacques.
  • Orgue Loret (1865) ayant gardé son buffet de 1646, reconstruit (à 3 claviers) en 1975-76 par Renaud ;
    Le grand orgue -  voir en grand cette image
    Le grand orgue
  • Tous les vitraux, ici, sont modernes : atelier de M. de Sainte-Marie, à Quintin.
  • Les fonts baptismaux sont du XIXe.

Nef centrale

Dans la nef centrale, remarquer le contraste entre la partie nord, d’inspiration gothique, et la partie sud avec sa décoration Renaissance.

Le triforium (galerie de circulation en hauteur) dans la nef -  voir en grand cette image
Le triforium (galerie de circulation en hauteur) dans la nef
  • La chaire date du XIXe siècle.
    Au pied d’un des gros piliers : la statue de Notre-Dame de Bon-Secours.
    Statue de Notre-Dame de Bon-Secours utilisée pour les processions -  voir en grand cette image
    Statue de Notre-Dame de Bon-Secours utilisée pour les processions

PS :

(Notice établie d’après le dépliant édité par la paroisse. Photos © J. Philippe)


Portfolio

Ave Maria (centre du labyrinthe) La Force La Justice La Prudence La Tempérance

Commentaires

Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois