Le départ des sœurs de Montbareil

mercredi 1er octobre 2014
par  Jef Philippe
popularité : 7%

Le dimanche 31 août 2014, à la basilique de Guingamp, l’assemblée paroissiale avait un peu le cœur lourd alors que l’on rendait grâces pour près de deux siècles de présence des sœurs de Montbareil (Filles de la Croix de 1820 à 1976, puis Sœurs du Christ jusqu’à ce dimanche) qui désormais vont quitter notre cité. Ce n’est pas sans émotion que Sœur Guénolée, supérieure provinciale pour l’Europe, a évoqué l’histoire et le sens de cette présence : voici le texte de son intervention.

Pot de départ des sœurs de Montbareil en présence de l'abbé Francis Morcel, curé de Guingamp -  voir en grand cette image
Pot de départ des sœurs de Montbareil en présence de l’abbé Francis Morcel, curé de Guingamp
© Michel Collin

"En ce 22e dimanche ordinaire, nous sommes réunis pour entrer dans l’Action de Grâces.

En effet, le temps est venu d’offrir au Seigneur tout ce qu’Il a donné de vivre avec Lui, par Lui et en Lui au cours de ces longues années de présence des Filles de la Croix de 1920 jusqu’en 1976, puis comme Sœurs du Christ jusqu’à aujourd’hui à la communauté de Montbareil à Guingamp.

Toute cette période qui va de 1820 à 1904 est traversée par des événements historiques, [les suites de] la Révolution Française, puis les lois visant à supprimer les congrégations religieuses entraînant ouverture puis fermeture de la communauté. Une décision du Conseil d’État redonne à la communauté son titre d’existence légale en1907.

Pendant toute cette période cette communauté a joué un rôle de Maison-Mère par les nombreuses fondations qu’elle a réalisées.

Ce que je veux encore souligner c’est l’importance donnée à l’œuvre des retraites spirituelles qui ont été données dans cette maison : pour les hommes, les femmes, les conscrits, les pauvres.

Nous sommes là pour rendre grâce pour l’œuvre de Dieu qui s’est opérée par la capacité d’innovation de cette communauté. Au cours du XXe siècle, la communauté a évolué dans son style de vie, dans ses liens avec les œuvres qu’elle a créées : clinique, école ménagère, œuvres apostoliques, lycée professionnel.

Les relations avec la Paroisse ont été cordiales, avec un désir de collaboration dans la mesure des possibilités.

La lecture de Saint Paul aux Romains de ce dimanche [Romains 12, 1-2] nous exhorte à offrir notre personne et notre vie en sacrifice saint.

S’offrir à Dieu, c’est le but de la vie humaine. Nous avons été créés pour Dieu, pour prononcer le OUI de l’action de grâces dans l’espérance.

Se renouveler en Christ, c’est le suivre dans une confiance capable de traverser l’épreuve d’être transformé en Lui par le mystère de Pâques.

Qu’allons-nous laisser en partant ? Le secret c’est de s’attacher vraiment à la personne du Christ, de collaborer avec Lui, d’être prêt à tout pour Lui. Jésus Lui-même nous le montre et suit le chemin du Père. « Qui perd sa vie à cause de moi la gardera », tel est le véritable chemin de liberté et de bonheur.

Nous remercions monsieur l’abbé Francis Morcel et toute la paroisse d’avoir proposé ce temps de prière et d’amitié pour que les sœurs actuellement présentes à la communauté de Montbareil vivent ce départ dans la Paix et la confiance."


PS :

En tant que paroissiens, nous voulons dire notre merci aux Sœurs du Christ. Sur ce site Internet, il sera bientôt possible de lire un article illustré sur leur histoire et sur leur chapelle. Merci à Michel Collin pour la photo.


Commentaires

Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois