Un concentré nourrissant.

lundi 16 mars 2015
par  Elisabeth Riou
popularité : 7%

Tous les marcheurs vous le diront : sur le chemin, il ne faut pas être trop chargé, il faut emmener juste ce qui est nécessaire. Nous voici au milieu du carême, nous avons parcouru la moitié du chemin jusqu’à Pâques. En ce 4e dimanche de carême, nous est proposé un condensé , un concentré pour nourrir notre foi, pour qu’elle continue de vivre et de grandir.

Qu’est-il nécessaire de se rappeler de Dieu , en qui nous mettons notre foi ? Nous le (re)découvrons au fil des lectures : Il est le Dieu qui a pitié de son peuple, malgré ses infidélités. Il finira par permettre à ce peuple qui sans cesse se détourne de Lui, de revenir sur la Terre promise 1 .
Il nous aime tant qu’il a donné son Fils, pour que ceux qui croient en lui aient la vie éternelle 2. Jésus est ressuscité pour que nous soyons sauvés et que nous soyons des vivants, avec Lui. Nous « qui étions des morts »3, nous pouvons être vivants grâce au Christ.
Il est miséricordieux, j’allais dire à l’excès : Paul nous parle de la richesse de sa miséricorde, et de la surabondance de sa grâce. Donner son Fils, n’est- ce pas de l’ordre de la surabondance ?

Voilà le portrait de Dieu, dessiné en filigrane, dans ces textes. Ce Dieu qui nous aime avec surabondance, ce Dieu que nous nous efforçons de suivre, et que les catéchumènes, qui vivent aujourd’hui une étape, appelée scrutin, découvrent un peu plus. Nous leur souhaitons bonne route jusqu’à Pâques ; accompagnons -les par nos prières.

Elisabeth Riou
1 : 1re lecture 2 : évangile 3 : 2nde lecture


Commentaires

Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois