Jésus manifesta sa gloire

lundi 18 janvier 2016
par  Elisabeth Riou
popularité : 11%

Dans notre langage courant, la gloire évoque la renommée , les honneurs, la célébrité…On imagine des acclamations, du bruit, des applaudissements, pour saluer un exploit. Rien de tout cela dans notre évangile de ce jour. Cette expression pourrait presque passer inaperçue, à la fin du récit des noces de Cana que nous connaissons bien.
Qu’a donc fait Jésus en ce jour de fête , pour que Jean termine ainsi son récit ? De quelle gloire s’agit-il ? Dans l’Ancien Testament, « la gloire de Dieu » désigne Dieu lui même, qui se révèle en sa puissance. Cette gloire est toute entière présente en Jésus, on le voit lors de la Transfiguration de manière éclatante. Dans les signes qu’il accomplit, c’est parfois plus discret : à la demande de Marie, à Cana, il change l’eau en vin. « Ce fut le commencement des signes que Jésus accomplit » ; Un « signe », c’est une manifestation de la puissance de Dieu. Jésus change l’eau en vin et il révèle par là même qui il est : le Fils de Dieu. C’est ainsi que sa gloire est manifestée. Qui a vu l’eau changée en vin ? Les serviteurs, et les disciples. Le maître de cérémonie, lui, ne le sait pas, -ni les mariés non plus !Mais l’important ici , c’est que le signe a permis aux disciples de croire en lui.
Les dons de l’Esprit Saint dont nous parle Paul dans la 2e lecture , nous permettent à nous humains de tous temps, de manifester aussi - un peu !- cette gloire : la sagesse, la foi, le don de guérison, le discernement, la possibilité de faire des miracles, de prophétiser etc. « c’est (…) Dieu qui agit en tout et en tous »,« en vue du bien ».
Elisabeth Riou


Commentaires

Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois