Synode : le professeur Arnaud Join-Lambert invite à la synodalité.

lundi 6 mars 2017
par  Jef Philippe
popularité : 11%

Vendredi 3 mars, à l’amphithéâtre de l’Université Catholique de l’Ouest Guingamp), devant 120 personnes, Arnaud Join-Lambert a proposé sa réflexion sur la notion de synodalité. Professeur à l’université de Louvain, il a particulièrement étudié les divers synodes qui ont eu lieu dans l’Église ces dernières décennies.
(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Sa conférence, présentée par Mme Régine Chardonnet (secrétaire générale du synode) avait pour titre : « un synode diocésain pour avancer en eaux profondes », avec une référence initiale à une citation du pape François : « Le chemin de la synodalité est justement celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire. » Par « synodalité », on entend une façon concrète de réaliser la « communion » entre baptisés, sous la responsabilité de l’évêque. Le terme est récent, et en lien avec le concile Vatican II (Lumen Gentium, n° 1). Le synode lui-même est un exemple d’application de cette notion.

Le professeur Arnaud Join-lambert à l'UCO -  voir en grand cette image
Le professeur Arnaud Join-lambert à l’UCO

Le synode , une dynamique missionnaire
Le conférencier a d’abord établi le lien entre notre réflexion diocésaine actuelle et divers textes fondateurs, notamment les Actes des Apôtres (ch. 15), l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium (Pape François), le concile Vatican II, et enfin Christus Dominum (décret relatif à la charge pastorale des évêques dans l’Église, 1965) de Paul VI.
Il a ensuite évoqué des synodes récents, leurs réussites et leurs échecs, et la manière dont ils ont été reçus. Il a noté par exemple, comme possibilités de réussites, un renouveau de la vie diocésaine, une réelle créativité, voire une conversion missionnaire. Comme risques d’échec on retiendra ceux de l’épuisement et de la déception (pour celles et ceux qui en attendraient trop peut-être, notamment en termes de « solutions à des problèmes »). Un synode, c’est une dynamique, et non une batterie de décisions…
Ultime étape du synode diocésain
Cette réflexion proposée par le professeur Join-Lambert va nous aider à cheminer vers l’ultime étape qui attend les délégués synodaux les 1er et 2 avril prochains. Enfin, rappelons que c’est le dimanche 4 juin à Brézillet (St-Brieuc) que Monseigneur Denis Moutel conclura le synode et promulguera les orientations synodales qui en seront les fruits.
Pour un complément d’information, nous invitons nos lecteurs à lire l’article de Justine Guilbaud sur le site diocésain :
http://www.saintbrieuc-treguier.cat…
Rappelons que les paroissiens désireux d’être présents à Brézillet le 4 juin sont invités à s’inscrire sans retard auprès des secrétariats paroissiaux en vue de la réservation des cars, sachant que l’on y attend dans les 7000 personnes et que les voitures particulières ne sont pas souhaitées (pour des raisons de place et de sécurité.)

L'assemblée -  voir en grand cette image
L’assemblée

Commentaires

Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois