Guingamp - Lieu de détente et de prière : la plage du « Petit Lourdes » / Traezhenn "Lourdez Vihan" Enregistrer au format PDF

Mardi 16 juillet 2019
0 vote

Au-delà du stade du Roudourou, se trouve un coin de verdure actuellement fréquenté des seuls promeneurs, mais avant les années 1980, cet endroit paisible était aussi un lieu de prière, de modeste pèlerinage, appelé le « Petit Lourdes ». Idéal pour une flânerie estivale ! (Article paru, avec moins de photos, dans le n° 6 du bulletin Vivre en Église / Bevañ en Iliz)

On y accède par un chemin en pente menant au ruisseau Le Plouez, affluent du Trieux. Voici ce qu’écrit Maëlwen Dareau : « Durant la période de l’entre-deux guerres, dans les années 30, le site a été aménagé en plage. Un seuil avait été construit sur le ruisseau afin d’offrir aux habitants du quartier, mais également aux Guingampais, une zone de baignade plus profonde. Du sable y avait même été ajouté ! Dans les années 50, avec la construction du quartier, la plage connut une grande fréquentation. A partir des années 80, l’endroit fut progressivement abandonné, puis tomba dans l’oubli… Pourtant, ce site est remarquable ! Le long du sentier boisé arrivant sur l’ancien site de la plage, on peut admirer une fontaine et une grotte.

La grotte du Petit Lourdes, située sur l'ancien site de la plage
La grotte du Petit Lourdes, située sur l’ancien site de la plage
Grotte du Petit Lourdes, panneau public
Grotte du Petit Lourdes, panneau public

L’histoire de cette fontaine et de cette grotte remonte à la seconde moitié du XIXe siècle. La dévotion mariale (croyance en la Vierge Marie) se manifeste avec une grande ferveur à Guingamp et dans les paroisses environnantes. Cette période correspond aux cérémonies de Notre-Dame de Bon Secours à la basilique de Guingamp, mais également aux apparitions de la Vierge à Lourdes.

La Vierge du Petit-Lourdes

On peut la voir dans la chapelle Saint Jean de Grâces. D’après les cahiers de la paroisse de Grâces, une statue de la Vierge avait été placée dans une cavité rocheuse en bordure du sentier. Un pardon s’y déroulait avec une procession annuelle. En 1880, la statue fut retrouvée renversée avec une corde à son cou. Le pardon fut supprimé et la statue fut confiée aux Soeurs de la Sagesse. Après leur départ, elle fut placée dans la chapelle Saint-Jean de Grâces.

La vocation religieuse, puis de loisir avec la plage du site disparaît petit à petit… Aujourd’hui, ce sentier permet une balade à deux pas du Roudourou, dans cette vallée boisée où l’histoire se rencontre à chaque pas. »

La Vierge à l'Enfant du Petit Lourdes, désormais visible dans la chapelle Saint-Jean de Grâces
La Vierge à l’Enfant du Petit Lourdes, désormais visible dans la chapelle Saint-Jean de Grâces

Merci aux Amis du Patrimoine de Guingamp de nous avoir, par la voix du président Jean-Paul Rolland, autorisés à publier cet article, dont on peut consulter la totalité sur le site de cette association : http:// patrimoine-guingamp.net/la-ville/ au-long-du-trieux/la-plage-du-petit-lourdes/
(Photos J.P)

panneau public entier
panneau public entier
Panneau public : les vieux arbres (ar gwez kozh)
Panneau public : les vieux arbres (ar gwez kozh)
La clairière (ar frankizenn)
La clairière (ar frankizenn)
Feuillages d'automne (Delioù d'an diskar-amzer)
Feuillages d’automne (Delioù d’an diskar-amzer)
Panneau public : le ruisseau du Plouez (Gwazh ar Plouez)
Panneau public : le ruisseau du Plouez (Gwazh ar Plouez)
Panneau public : la mare aux grenouilles
Panneau public : la mare aux grenouilles
Escalier, sentier et ruisseau (skalier, gwenojenn ha gwazh)
Escalier, sentier et ruisseau (skalier, gwenojenn ha gwazh)
Feuillages et ruisseau (delioù ha gwazh)
Feuillages et ruisseau (delioù ha gwazh)
Panneau public : remerciements
Panneau public : remerciements